SEYGUIDE: DETAILS DE LA COMPAGNIE & DROIT

MAHE 
      I        PRASLIN       I         LA DIGUE        I     LES AUTRES ILES      I        MARIAGE       I        CONTACT       I         ACCUEIL

 


   
    SEYGUIDE INFOS
    INFORMATIONS UTILES    
    Informations générales    
    Quelques conseils de Seyguide    
    Géographie, Climat, Population, Economie, politique, Drapeau    
    Histoire    
    Nature    
      Voyage Culinaire    
      Art et Culture    
      Petit Lexique Créole    
LA DIGUE

ACCOMMODATION RESTAURANT LOISIRS & SERVICES
Hôtels Restaurants, Service au comptoire et vente à emporter Transports (Taxi, Char à boeuf, vélo)
Maison d'hôtes   Divertissement - Jeux d'argent
Locations de vacances   Croisières, Excursions en bateau et pêche
Petits budgets   Centre de plongée
    Guide de randonnées pédestres
    Art et Culture


QUELQUES MOTS SUR LA DIGUE (L'Union Estate, Nid d'Aigle, Réserve de La Veuve Coco Island)
   

La Digue (10,1 km2, environ 2000 habitants) est située à 43 km au nord-est de Mahé et à 6 km de Praslin. Le piton de La Digue culmine à 333 m. La superficie de La Digue la classe 4e île des Seychelles, juste après Silhouette mais 3e en termes de population.
La Digue a été découverte en 1744 par Lazare Picault, nommée alors « l’Île Rouge » pour les reflets flamboyants de son granite au soleil couchant. Elle a été ensuite rebaptisée La Digue, du nom de l’un des vaisseaux de la flotte de l’explorateur Marc-Joseph Marion-Dufresne, envoyé par la France pour explorer les Seychelles en 1768.
Le village de La Passe où se concentre l’activité est l’unique bourg de l’île. On peut se rendre à La Digue par bateau (20 minutes de Praslin, jetée de Baie Ste Anne) ou en hélicoptère. Vélo, char à boeuf et marche à pied sont les moyens de transport privilégiés.
La Digue offre des paysages exceptionnels dont l’unicité lui confère une place privilégiée dans le coeur des visiteurs : Anse Source d’Argent en est l’exemple type avec son lagon aux eaux calmes et peu profondes entouré d’une barrière naturelle de corail et bordé de ses impressionnants rochers de granite à couper le souffle. La douceur de vivre locale est un des joyaux de La Digue. La Réserve ornithologique de La Veuve en est un autre et abrite deux espèces rares : la tortue d’eau douce et les derniers couples de Gobe- Mouches noirs de paradis (‘Veuv’ en créole).
Les fous de nature devraient être comblés par la richesse de la flore. Une randonnée s’impose jusqu’au sommet de Nid d’aigle d’où l’on a une vue extraordinnaire sur l’océan et les îles environnantes. Les amoureux de snorkeling trouveront leur bonheur à Anse Sévère. Quant à la plongée bouteille, elle reste un des joyaux des Seychelles. Les Îles satellites (Félicité, Marianne, Soeurs) de La Digue sont idéales pour des excursions en bateau au gré de vos envies. Visitez Coco, ces îlots sont une merveille de la nature tant pour leurs eaux turquoise que leur faune sous-marine.

                                                            
                                                               SILLONNER LA DIGUE

L’UNION ESTATE
Classé au Patrimoine National des Seychelles, Monument National, Site Eco tourisme.
Administration : & (248) 423 42 40
Bureau des entrées : & (248) 423 47 70
Billet d’entrée 1 journée : 115 SCR (cash, visa, mastercard), vente de 07h00 à 17h00, au-delà l’entrée n’est possible qu’aux personnes munies de leur ticket du jour. Sur présentation de 3 billets d’entrée (3 jours consécutifs) : 4e journée offerte.
Pour se rendre à Source d’Argent, le visiteur traverse L’Union Estate qui regorge de multiples merveilles :

COCOTERAIE
Les arbres sont exploités en totalité : racines (décoctions diurétiques), troncs (construction), écorce (terreau), feuilles (vannerie, balais, toits), sève fermentée (calou), noix (elle renferme l’eau de coco très désaltérante), chair (utilisée en cuisine), coque (charbon de bois), bourre (pour garnir les matelas) et enfin, l’huile de coprah (fabrication de savons).

PLANTATION DE VANILLE
Possibilité d’acheter des gousses ou de l’essence de vanille.

ENCLOS A TORTUES
On ne peut pas le rater, situé au coeur de L’Union Estate, au pied du Granite Boulder considéré comme le plus gros rocher de granite des Seychelles. Une quinzaine de tortues de terre géantes attendent votre visite. Gardez les restes de vos fruits pour leurs donner : elles adoreront ça, et vous aussi.

CHANTIER NAVAL
la tradition locale veut que les barques de pêche soient construites en bois de takamaka. Le temps passe et les coutumes se perdent. Les avancées technologiques et le manque de temps conduisent malheureusement à une diminution drastique de telles embarcations
et le chantier perd vie peu à peu, mais il reste un lieu particulier appartenant à l’histoire de La Digue.

PLANTATION HOUSE
Magnifique maison coloniale au toit en feuilles de lataniers, qui abrite maintenant La Maison de l’Histoire et qui a servi de décors pour le film Good-bye Emmanuelle. La visite de la maison est ouverte au public de 8h00 à 16h00.

USINE TRADITIONNELLE DE COPRAH
On peut suivre les différentes étapes de la production du coprah : de la noix de coco cassée manuellement, débourrée, décoquée, séchée au calorifère (pour favoriser le décollement des amandes de leur écorce - les coques des noix alimentent le calorifère), à l’obtention de coprah qui est ensuite concassé et broyé dans un moulin entraîné par un boeuf pour produire l’huile de coco. Chaque seau d’huile nécessite environ 35 kg de cocos et 2h de travail minimum.

VIEUX CIMETIERE COLONIAL
Les premiers habitants de La Digue y reposent. Leurs noms gravés sur les pierre tombales, bien qu’effacés par le temps et à peine lisibles, ont tous une origine française, témoignant des racines de la population diguoise.

NID D’AIGLE
Nid d’Aigle (point culminant de La Digue, environ 300 m, 3h aller/retour) se situe dans le centre de l’île et doit son nom aux rochers en forme de nid d’aigle qui se trouvent à son sommet. Cette excursion n’est pas très difficile, toutefois, la 1re partie, bitumée, est très pentue. Une petite pause sera la bienvenue en chemin au bar restaurant Belle Vue pour admirer le paysage panoramique sur la forêt tropicale au 1er plan suivi de la plaine et enfin l’océan et l’île de Praslin en arrière-plan. La randonnée continue pour encore 20 minutes de marche pour une ascension un peu plus sportive à travers la forêt équatoriale sur un sentier pentu en escalier. Une vue exceptionnelle vous attend au sommet : Mariane, Félicité, Coco, Les Soeurs, Praslin...

VEUVE RESERVE
National Park Authority, Anse Reunion
Tel: (248) 278 31 14 - 272 30 84
Centre d’information ouvert du lundi au vendredi: 08h00-12h00 & 13h00-16:00. La Réserve est ouverte du lundi au vendredi et fermée les week-ends et jours fériés. Visite gratuite (45 minutes de marche). Guide sur demande.
La réserve, inaugurée en 1982, a été créée pour sauver les 60 derniers couples d’oiseaux endémiques les plus menacés de l’Archipel en raison de la déforestation : le Gobe-Mouche noir de paradis, ou ‘Vev’ en créole (Union Internationale pour la Conservation de la Nature, UICN).
Le mâle est caractérisé par un plumage noir, 2 longues plumes centrales pour la queue, un anneau oculaire bleu et un bec pointu. La femelle et le juvénile ont une tête noire, une queue, le dos couleur blanc-crême et marron et le ventre uniquement marron. Ils se reproduisent tout au long de l’année. La ponte est de 1 oeuf.
En 2008, 23 adultes ont été tranférés sur l’île Denis et le 1er poussin a vu le jour un an plus tard. Cette population, récemment transférée, voit son nombre en faible augmentation. La majorité de la population se trouve toujours établie à La Digue sans aucune perspective d’autres transferts par manque d’habitats favorables à la survie de l’espèce mais aussi par manque de résistance de la communauté de la Digue au transfert d’oiseaux. La réserve est le lieu idéal pour une promenade au sein d’un univers calme où le silence est uniquement interrompu par le chant des oiseaux.

PARC NATIONAL MARIN ILE COCO
Trois magnifiques îlots inhabités entourés d’une barrière de corail qui abrite une multitude d’espèces sous-marines. L’îlot Coco est un véritable paradis sous-marin et l’un des meilleurs spots PMT de tout l’archipel. Plongée inoubliable garantie.
Accès à l’île: 200 SCR - Gratuit - 12 ans.


                                                               LES PLAGES

ANSE BONNET CARRE
A l’extrême sud-ouest de l’île, petite crique paradisiaque, calme et intime (sable blanc, massifs granitiques, cocotiers) accessible à pied uniquement.

ANSE COCO

Côte sud-est, accessible uniquement à pied à partir d’Anse Fourmis ou Grand Anse (30 min. de marche). La beauté sauvage du site vaut vraiment quelques efforts. Baignade dangereuse de mai à octobre.

ANSE FOURMIS
Sur la côte est : à marée basse, on peut se rendre facilement à Anse Caïman puis à Anse Coco.

ANSE LA REUNION
Sur la côte nord-ouest, longue plage aux eaux calmes. Baignade, PMT.

ANSE MARRON
Guide conseillé. Site exceptionnel. Petite crique protégée par d’extraordinaires blocs de granite.

ANSE PATATE
A la pointe nord-est de l’île, c’est un petit paradis pour les baigneurs et les amateurs de snorkelling.

ANSE PIERROT
Magnifique plage un peu plus loin que Source d’Argent et beaucoup moins fréquentée.

ANSE SEVERE
Petit coin de paradis peu fréquenté, calme et facile d’accès. Idéale pour la baignade. Superbe spot PMT.

ANSE SOURCE D’ARGENT

Sur la côte sud-ouest de l’île, paysage unique. Une des plages les plus photographiées au monde.

ANSE UNION

Derrière le chantier naval de l’Union Estate. Mer calme et baignade confortable toute l’année.

GRAND ANSE
Côte sud-est, la plus longue plage de sable blanc de l’île. Site magnifique. Baignade dangereuse de mai à octobre.

PETITE ANSE
Au sud-est de l’île, accessible à pied uniquement. Plage assez isolée, sauvage, souvent déserte.